Comment renforcer sa porte d’entrée ?

Publié le : 06 janvier 20223 mins de lecture

Ces dernières années, le nombre de cambriolages n’a cessé d’augmenter. Les individus recherchent tous les moyens pour se protéger des intrusions. De ce fait, le renforcement de la porte est la méthode la plus privilégiée. En effet, cette démarche fait partie des mesures de sécurité de base pour empêcher toute tentative d’effraction. C’est une idée géniale de mettre en place un dispositif d’identification à l’entrée de votre maison. Afin d’éviter les voleurs, il est prudent de sécuriser le portail.

Adopter une serrure plus résistante

Pour assurer une meilleure résistance, vous pouvez installer des serrures multipoints. Ces dernières se composent de trois à cinq positions de verrouillage verticales et horizontales pour offrir la meilleure protection contre les intrusions. Le système d’ouverture et de fermeture de toutes les serrures s’active en tournant simplement la clé et un jeu de tringleries. Vous pouvez favoriser les serrures avec scellés A2P, car elles assurent une durée moyenne de résistance à l’intrusion. De plus, le cylindre de serrure dépassant à l’extérieur de la porte facilite le travail aux voleurs. Une distance de plus de trois millimètres permet aux cambrioleurs de l’attraper puis de le casser avec des pinces. Par conséquent, préférez la bonne taille et le modèle très sécurisé comme anti-perçage, anti-casse et anti-fragmentation. Il est également plus utile d’ajouter une poignée de protection pour renforcer sa porte et protéger le cylindre contre l’extraction et le perçage.

Aménager une corniche anti-pince

Tous les éléments de la porte qui ne résisteront pas à l’intrusion doivent être contrôlés. Après la serrure, les voleurs attaquent souvent le cadre de la porte. Si vous utilisez un pied-de-biche ou une pince comme levier et le faisant glisser entre le cadre et la porte, le malfaiteur peut séparer facilement les deux parties. L’installation de la corniche anti-pincement peut donner de bons résultats qu’il s’agisse d’une porte double ou d’une porte simple. L’efficacité de cet équipement est que ses vis ne peuvent pas être desserrées une fois qu’elles sont en place. En plus, des protections de charnière peuvent être ajoutées pour renforcer sa porte.

Installer des dispositifs complémentaires de protection

Certains voleurs utilisent d’autres stratégies pour entrer dans la maison. C’est pourquoi, il n’est pas excessif d’installer des judas grand angle et des portes entrouvertes. Cela peut sembler trivial, mais ce sont des options de sécurité supplémentaires pour ralentir l’intrusion. Vous pouvez aussi équiper votre porte de barre de seuil. Comme la corniche, elle propose une protection additionnelle lorsque quelqu’un essaie d’ouvrir la porte avec un pied-de-biche. Elle se compose d’une planche fixée au sol et d’une tige qui s’y glisse.

Pour renforcer sa porte d’entrée, il faut favoriser une serrure plus résistante, une corniche anti-pince et des dispositifs complémentaires de protection.

Plan du site